Cheptainville, en mode « gadoue » !

Tweet Le VTT Tour recommence en 2015 ! Comme d’habitude, c’est à Cheptainville que l’on se retrouve pour la première manche de la saison. Mi-février, c’est très tôt dans la saison et on va avoir droit aux conditions de terrain de saison ! A savoir de la boue bien collante au milieu des champs (merci à la flotte qui est tombée le samedi). Au départ, on retrouve la Team VT avec au départ : TLR et Darko en master 1, Loïc Nanotroll et vétéran et Nico et moi en sénior. Le maillot est représenté ! cool 🙂 Cette année, pas de reconnaissance, on à fait l’erreur l’an dernier à se cramer avant le départ. On roulotte tranquillement pour s’échauffer, ça suffira. A priori, le circuit change par rapport à l’an dernier et se rapprocherait plus de celui effectué il y a 2 ans. Top départ, c’est parti ! Ça commence fort, j’ai toujours du mal à me mettre dans le rythme et Loïc me reprend rapidement, je n’arrive pas à accrocher sa roue, il va trop vite. On arrive rapidement dans la première descente, rendue glissante au milieu de la caillasse et la un gars un peu trop pressé fait le forcing pour me dépasser, me tasse un peu trop et boum… direct dans le talus pour moi. Je verrai en rentrant que j’ai un peu souffert de la chute avec notamment une entorse à l’index (mais avec l’adrénaline de la course, je pensais pas que c’était juste  un petit choc), un genoux éraflé et une visière de casque bien explosée. Nico me double pendant que je remonte en selle, je le rattraperait un peu plus tard, en mode enervé suite à la chute. Puis c’est au tour de Darko de me doubler, ce coup-ci je m’accroche. Je tiens le rythme jusqu’à la fin du premier tour ! La, je vois le progrès, jamais auparavant je n’avais réussi à m’accrocher quand il me doublait 🙂 Finalement, je prend un gel en début du deuxième tour et je continue sur un rythme un peu plus light et je vois Darko s’échapper… la course est encore longue je ne fais pas l’effort. Le deuxième tour va s’avérer être mon plus compliqué notamment dans la partie boueuse au milieu des champs. Obligé de m’arrêter plusieurs fois pour retirer des blocs de glaise qui me bouffent une énergie pas possible. Je finis mon deuxième tour après 1h43 !!! Au passage sur la ligne, la cloche sonne (je suis pas étonné, il m’a bien semblé me faire doubler par 2 ou 3 gars qui me prennent un tour). On repart donc pour trois quart d’heure, je suis un peu étonné que les organisateurs n’aient pas retiré un tour vu les conditions. Ce troisième tour se passe un peu mieux dans la partie boueuse, ce coup-ci je ne m’arrête pas. Je termine au final en 2h39… pas génial. 23ème en senior sur 28 partants et 52 scratch sur 71 partants. A noter que le vainqueur à … lire l’article

Un bon week-end : nouvelles roues pour le VTT et première sortie club

Tweet Cela faisait assez longtemps que je pensais à acquérir des roues VTT « artisanales » (l’idée avait commencer à m’effleurer l’esprit lorsque j’avais mon 6FR). Le passage au 29 pouces avec mon Trek Superfly m’a permis de franchir le pas à l’occasion des soldes d’hiver. En effet sur un 29 pouces, tout le monde s’accorde à noter l’importance de la qualité du train roulant (encore plus qu’en 26). Je suis donc passé des roues d’origine du Superfly, des Bontrager Mustang, à des roues de la marque Asterion, les ESP 29er. Le montage à été effectué courant de semaine dernière. j’ai profité pour remplacer la cassette d’origine (Shimano HG50) par une cassette un peu plus légère (Shimano XT). Je vais garder la paire de Bontrager Mustang en spare. Le bilan au niveau du poids : * la paire d’ESP 29er pése 1680gr (à comparer avec les environs 2kg des Bontrager Mustang) * je gagne + de 400gr dans l’affaire (gain sur roues et cassette) Samedi dernier, je suis sorti les tester un peu. Avec quelques restes d’une grosse crève, j’ai quand même pu les pousser un peu et voir la différence de comportement : Une grosse différence sur les parties roulantes avec l’impression de dépenser beaucoup moins d’énergie pour entretenir la vitesse, une bien meilleure réactivité à la relance. En côte, j’attend de retester en étant en pleine forme pour livrer un verdict et pareil pour la précision de pilotage sur les phases descendantes car samedi le terrain était vraiment bien hivernal et j’ai pas voulu attaquer. La sortie test de samedi : Bilan très positif à confirmer avec une sortie en meilleure forme. Et dimanche, première sortie club sur route. Conditions sèches mais bien hivernales, toute la végétation était blanche, les ruisseaux gelés. 5 membres de la Team Vélotrainer avec notamment Nico et sa nouvelle monture (Trek Emonda). Bien sympa de rouler en groupe, ça me change de mes sorties solitaires. Je sort avec 82km bouclés en 3h20, des sensations correctes notamment en côte même si je suis pas encore complètement remis de cette crève. Quelques courbatures dans les jambes quand même depuis, mais c’est normal ça faisait assez longtemps que je n’avais pas fait une aussi longue sortie sur route. La sortie club du dimanche : Tweet lire l’article

Reprise VTT en randonnée !

Tweet Première sortie VTT de 2015 sur la randonnée du Beau Mollet de Vélizy. Rendez-vous à 8h00 avec Nico et Darko, un peu tôt pour partir car le soleil n’est pas encore levé. Nous partons sur le grand parcours, on s’attend bien sur à trouver un terrain bien gras vu la météo récente. On est pas déçus, c’est gras mais gérable. De mon côté je suis parti avec un Continental Mountain King à l’avant et un Continental X-King à l’arrière. L’idée était de tester si c’était suffisamment cramponné pour la boue et au final, c’est bon. Pas besoin d’investir pour un pneu plus cramponné pour l’arrière. Le parcours sous Strava : De bonnes sensations sur tout le parcours, les 750m de D+ sont bien passés (même mieux que ce que je pensais pour un mois de janvier). La première partie est assez roulante, tout est passé sur le plateau de 36 jusqu’à la côte de l’observatoire de Meudon qui m’a obligé à passer le 22 ! Tout çà avant un ravitaillement avec de la soupe chaude, bonne idée même si j’en ai pas pris ! La deuxième partie est un peu moins roulante mais tant mieux, on passe quelques bosses bien sympatiques. Tout passe sans mettre pied sauf une mais sur erreur technique (glissade sur un rondin à l’accélération ça pardonne pas). Le physique est la, c’est de bonne augure pour la saison XC. Tweet lire l’article

Bilan 2014 et calendrier 2015

Tweet Et une année de plus au compteur ! Côté VTT, cette année marque un tournant matériel car je suis passé au 29 pouces à mi-saison et revenu au semi-rigide. De quoi être plus en phase avec ma pratique, résolument tournée vers le XC. L’entrainement à porté ses fruits cette année car j’ai progressé et même si je n’ai pas atteint l’objectif que je m’étais fixé sur le VTT Tour, à savoir ne plus me prendre un tour par le vainqueur, je suis satisfait. A Saint-Yon, j’ai quasiment réussi à être dans le même tour que le vainqueur avec seulement 3 minutes à gagner pour y arriver (soit 1 minute par tour). Cet objectif me semble donc atteignable pour 2015 avec un 29 pouces semi-rigide. Deuxième objectif majeur réussi en revanche ! Cergy en solo, c’est fait. 15h de selle, 250km, une place dans la première moitié du classement, pour une première objectif atteint ! Et maintenant 2015, pas de changement d’orientation. Je vais rester concentré sur le VTT Tour, certainement retenter Cergy en solo avec un objectif un peu peu ambitieux au classement. Le tout conditionné par la tenue de mon genou sur les longues distances. Sur ce point, le juge de paix sera La Jean Racine, en version 100km avec un calendrier qui tombe pile avant les inscriptions de Cergy, cela me permettra de valider ou non l’inscription en solo ou team. Et si l’envie m’en prend je rajouterais peut-être quelques manches du trophée de la Brie et pourquoi pas recommencer une course de 4h en relai. Mon calendrier prévisionnel pour 2015 ( PREVU / PEUT-ETRE): 15/02 : Cheptainville (91) – VTT Tour (FSGT) 01/03 : Chauconin Neufmontiers (77) – Trophée de la Brie (FSGT) ANNULE 21/03 : Vaux sur Lunain (77) – VTT Tour (FSGT) 12/04 : La Jean Racine (78) 100km – Randonnée 10/05 : Ste Mesme – Trophée de la Brie (FSGT) 14/05 : Saint-Yon (91) (Chp IdF) – VTT Tour (FSGT) 25/05 : Maule (78) – VTT Tour (FSGT) 31/05 : Gif-sur-Yvette (91) – VTT Tour (FSGT) 07/06 : Nanteil Le Haudouin (60) – Trophée de la Brie (FSGT) ANNULE 21/06 : Trilport (77) – Trophée de la Brie (FSGT) 29-30/08 : Cergy (95) – 24h de Cergy 13/09 : Varreddes (77) – Trophée de la Brie (FSGT) 20/09 : Charny (77) – Trophée de la Brie (FSGT) 27/09 : Elancourt (78) – VTT Tour (FSGT) ??/?? : Le Mesnil le roi – La Mesniloise De quoi m’amuser pour ma dernière année chez les seniors en FSGT ! Car en 2016, je serai Vétéran… Tweet lire l’article

La Mesniloise 2014, compte-rendu de notre course !

Tweet Comme prévu, nous (Nico et moi) avons fait la Mesniloise le week-end dernier. Donc, une course en relais à 2 sur 4 heures. Du XC pur et dur qui nous permet, après notre parenthèse endurance pure avec les 24h de Cergy, de renouer avec de l’intensité pour finir la saison. Le circuit n’était pas trop dur (6,5km pour 64m de D+), correctement dosé entre singles tournoyants pour le pilotage, chemin large et rectiligne pour la puissance et petit raidard pour le fun et l’explosivité. L’inconnue pour ma part était mon genoux, suite à Cergy et à la Randonnée des Renards il s’était fait sentir sur les fins d’épreuves. Malheureusement, sur la fin j’ai senti la douleur (moindre c’est vrai) donc ce n’est pas complètement rétabli. J’avais prévu de couper une bonne semaine, finalement je vais couper un peu plus histoire de bien soigner cette tendinite. Revenons à la course, Nico fait le départ (style 24h avec un demi stade à traverser en courant avant de récupérer le bike) et j’enchaîne mon premier tour. A froid, car pas d’échauffement du tout (la course commençait à 8h30 et avec le soleil a peine levé à 8h, pas évident de s’échauffer) c’est dur… les poumons se mettent rapidement à me brûler. Je m’accroche, j’arrive à reprendre quelques places. Bien ! Nous enchaînons ainsi les tours en gardant le même rythme. A noter un déraillement pour moi au 2ème tour avec le dérailleur arrière qui ne retendait plus la chaîne. J’ai bien perdu 30 secondes dans l’affaire le temps de le remettre dans le droit chemin. Au fil des tours on constate quand même que nous tenons mieux la distance que certains, ce qui nous permet de remonter tranquillement quelques places (on tournait aux alentours de la 29ème place au début et sur la fin nous terminons 20ème). Au moins, une chose est sûre, le foncier est bien la en cette fin de saison ! Au final, nous terminons 20ème sur 35 dans notre catégorie (les moins de 80 ans lol) et 65ème scratch sur 136 équipes. Bien contents de notre rythme, c’est une bonne performance pour nous d’autant plus que notre fin de saison était fortement axée endurance. Les premières places étant tenues par le gratins du XC francilien (pour le fun sur un morceau de tour, j’ai essayé d’accrocher un de ces avions et le verdict est flagrant, sur le plat j’ai bien 5km/h à gagner, sur les relances il faudrait que je sois plus explosif, et dans les parties sinueuses être plus fluide pour moins perdre de vitesse). Nos temps au tours : Tour 1 (Nico) : 20’38 » Tour 2 (Moi) : 18’35 » Tour 3 (Nico) : 21’57 » Tour 4 (Moi) : 22’17 » Tour 5 (Nico) : 20’46 » Tour 6 (Moi) : 21’11 » Tour 7 (Nico) : 22’12 » Tour 8 (Moi) : 19’36 » Tour 9 (Nico) : 20’35 » Tour 10 (Moi) : 21’38 » Tour 11 (Nico) : 21’25 » Une vidéo trouvée sur le web qui permet de donner une idée du parcours … lire l’article

La Mesniloise 2014 – Relai à 2 sur 4h

Tweet Hop, voici ma prochaine sortie officielle ! La Mesniloise organisé par l’ACMLR, une course XC en relai a 2 sur 4h qui va se dérouler le 5 octobre. Je vais faire cette course aux couleurs de VT avec Nico, histoire de refaire de la vitesse pure après Cergy en solo et sa préparation beaucoup plus orientée endurance longue distance. Ça va nous faire du bien de refaire de l’intensité ! La météo semble clémente, on va voir ce que donne le Trek en mode XC à fond sur terrain normal (sous-entendu pas dans la boue comme à Elancourt). Tweet lire l’article

Rando-raid des Renards 2014

Tweet Ce week-end se déroulait la traditionnelle Randonnée des Renards organisée par le VCMB. Comme j’ai eu le temps de récupérer suite à mes 24h de Cergy (mon CR ici), pas de problème pour y participer sachant que j’aime bien cette randonnée. Cette année, nous avons le droit à une randonnée « à la carte » avec soit une version randonnée ou une version raid. Et au sein de ces 2 possibilités on fait le choix entre certains passages en mode facile ou difficile. Je part sur la randonnée avec Nicolas et l’objectif c’est le parcours « raid » avec les options difficiles. Voici le profil prévu : On commence tranquillement à sortir de Montigny et au bout 20 minutes, crevaison pour Nico avec un joli bout de verre dans le pneu arrière. Réparation, et c’est reparti. On attaque les premières difficultés du jour puis on arrive sur Gif-sur-Yvette puis St-Remy pour le premier ravitaillement après 1h30 et environ 18km. On continue ensuite toujours avec un bon équilibre entre côtes, singles et descentes sympathique jusqu’au deuxième ravitaillement du côté de Choisel (après 3h et 35km). Viens ensuite le secteur de Senlisse, Cernay et la retour vers Dampierre. La encore, parcours bien équilibré avant le troisième ravitaillement (qui propose du salé, ça c’est cool) après 4h30 et quasiment 50km. La fin est normalement un peu plus tranquille et heureusement car peu après le ravito, mon genoux recommence, comme à Cergy, à me faire mal. Ce qui me contraint à la dernière bifurcation « facile/difficile » à partir sur la version facile. Au final, on a quand même 69km et 1220m de D+ au compteur. Donc la dernière bifurcation nous fait perdre 2km et 50m de D+ par rapport à ce qui était prévu (finalement pas grand chose). Les données Strava : En tout cas, une super rando physique et technique. Des ravitos bien fournis… pour le prix (6€) on en a vraiment pour notre argent. Tweet lire l’article

Matos VTT divers : batterie, grips, pneus !

Tweet Un petit article orienté matériel aujourd’hui. Batterie externe pour GPS Garmin : Tout d’abord voici ce que j’ai utilisé aux 24h de Cergy pour alimenter mon Garmin Edge 500 pendant la durée de la course (l’autonomie annoncée du Garmin étant de 15h, il me fallait trouver une solution) : J’ai donc pris une batterie Géonaute OnPower (achetée chez Décathlon) que j’ai fixé avec des colliers rislans sur le cintre. Le plus dur à été de trouver un cable MiniUSB>USB qui ne déclenche pas l’extinction de l’écran du Garmin. Je n’ai pas trouvé de spécifications particulières qui expliquerait ce comportement mais sur les 5 câbles de ce type que j’avais à la maison, un seul permet l’alimentation externe ET l’affichage normal. C’est le gros point à faire attention sur ce type de montage. Grips ergonomique : Toujours dans l’optique des 24h de Cergy, j’avais choisi de prendre des grips à la forme ergonomique en prévision des nombreuses heures de selles prévues : Au final, je suis déçu du confort de ces grips. A tel point que vers 10h le dimanche matin, j’ai remonté des grips mousses classiques qui se sont avérés plus efficaces pour filtrer les chocs. Train de pneu polyvalent 29 » : Le Trek est équipe d’origine de pneus faiblement cramponnés (Bontrager XR1 Expert 2.2 et 2.0). Pour la période d’octobre à avril-mai, j’ai prévu de passer sur un train de pneus plus polyvalent (et peut-être éviter les pneus boues purs et durs grâce à l’effet 29 »). Je suis donc parti sur un montage à base de Continental Mountain King 2.2 pour l’avant (bien cramponné pour la directivité) et pour l’arrière un Continental X-King 2.2 (plus roulant mais quand même suffisamment cramponné pour avoir du grip en terrain plus humide/glissant) On verra bien ce que ça donne 🙂 Tweet lire l’article

24h VTT de Cergy 2014 – CR de ma course en solo

Tweet Ça y est, les 24h VTT de Cergy sont terminés !!! Voici un compte-rendu de ma course en solo assisté dans les stands par ma femme. Niveau stratégie, j’ai choisi de fonctionner en bloc de deux tours puis pause au stands pour m’alimenter. Relais 1 : 800m de course à pied et boucle d’étirement (32min) + 1 tour (28 min) La surprise cette année, on commence par de la course à pied sur 800m. Au moins le peloton sera vite étiré ! Les 800m de course à pied sont effectués ensemble avec les 4 autres solos Vélotrainer en papotant. Il s’agit pas de se cramer direct ! Malgré cela, je démarre le vélo avec le cardio bien trop haut et je met du temps à revenir à une FC adaptée au 24h – je m’étais fixé un 140bpm en FCmoy – * pause de 3 min au stand, tout va bien. Je commence la gestion « alimentaire » avec les mêmes recette que l’année dernière en alternant une pause sur deux avec soit barres d’énergie bio (recette ici) soit cake ultra longue distance salé (recette ici). Relais 2 : 2 tours (27 min et 28 min) Je trouve mon rythme, j’essaye de pédaler en vélocité pour préserver les muscles notamment dans la butte à Juju et dans les petits raidards. * pause de 10 min au stand. Début de crampe à la cuisse droite en descendant du VTT. Étirement direct dans la foulée + un petit massage. Relais 3 : 2 tours (27 min et 27 min) Toujours le même rythme, les jambes tournent bien par contre le haut du corps commence à se faire sentir (nuque notamment). * pause de 4 min au stand avec massage au niveau des cervicales qui commencent à être douloureuses. Relais 4 : 2 tours (28 min et 28 min) Toujours une bonne régularité au niveau des temps, le cardio baisse légèrement mais toujours aux alentours de 140bpm de moyenne. * pause de 9 min au stand, tout va bien. Relais 5 : 2 tours (28 min et 28 min) Toujours rien à signaler, je suis super content les jambes répondent nickel. * pause de 7 min au stand, toujours tout ok. Relais 6 : 2 tours (28 min et 28 min) La nuit commence à tomber, pas encore besoin des lumières mais ça sera pour mon prochain bloc de 2 tours. Le haut du corps commencent à me faire souffrir. Position trop typée XC à mon avis. * pause de 20 min au stand, installation des lampes sur le VTT pour la nuit, massage nuque et épaules et changement de tenue pour la nuit (gants plus chauds, t-shirt thermique sous le maillot et veste windstopper). Relais 7 : 2 tours (30 min et 30 min) Premier tours de nuit, le rythme baisse. Pareil pour la FC, mais c’est normal. * pause de 37 min au stand, plat de pâte chaud, ça fait du bien et ça change. Relais 8 : 2 tours (30 min et 31 min) 2 tours dans … lire l’article