Nouvelle monture, Trek Superfly 6 !

Tweet Voila c’est fait, je passe sur un semi-rigide en 29 pouces ! Au vu de l’évolution de ma pratique avec de plus en plus de compétition XC, c’est je pense le meilleur choix. J’ai donc profité des soldes pour acquérir un Trek Superfly 6. Le voici, brut de fonderie : Avec ensuite quelques réglages de positions, il retrouve une position un peu plus « racing » : – inversion de potence – retrait d’une bague – réglage hauteur de selle Voici la fiche technique sur le site de Trek. Prochaines modifications, l’accessoirisation : – ajout d’un deuxième porte-bidon et support pompe – ajout d’une sacoche de selle A plus long terme, il faudrait envisager : – changement des roues pour gagner en dynamisme – passage aux pédales auto ? (sous réserve d’arriver à m’y habituer ce qui n’avait pas été le cas l’année dernière). Tweet lire l’article

Vélo Tout Terrain Tour 2014 – 6ème manche à Elancourt, le résumé de ma course

Tweet La Revancharde clôture le Vélo Tout Terrain tour 2014 en cette fin du mois de juin. Et nous avons cette année droit à un samedi très pluvieux qui nous prépare un terrain digne d’un mois de février. Samedi en fin de journée, je vais faire ma traditionnelle reconnaissance, le terrain est humide mais praticable. Je vois quand même que les pneus d’origine de mon nouveau vélo (un article va bientôt arriver, mais le Camber après 2 années de bons et loyaux services à fait place à un semi-rigide de chez Trek et en 29p) sont limités (Bontrager XR1 expert), normal vu la taille des crampons 🙂 mais bon trop tard pour aller en acheter d’autres. Et effectivement, après une nuit de pluie, dimanche matin c’est beaucoup plus compliqué, de la glaise est apparu sur certains passages et ça va pas s’améliorer au fur et à mesure des passages des coureurs. La vue en 3D du parcours : Ma course sur Strava : Donc dés l’échauffement, mon objectif pour la course sera de finir entier et pour le première course en 29 m’habituer à ce nouveau vélo (je n’ai fait que 20km avant le temps de régler la position). Dés le départ dans la grosse côte du circuit, je monte à mon tempo mais comme je connais bien cette côte ça se passe pas si mal et je rattrape déjà quelques gars partis trop vite dés le début ! cool 🙂 Suit ensuite une descente avec une partie en dévers qui est déjà rendu très très tendue. La grosse partie en single à bien changé par rapport à la veille, je suis sur des œufs sur certaines parties en descente car je n’ai aucune directivité avec le pneu avant. Sur un petit passage tendu je met pied à terre, je me mets de côté pour pas gêner, mais la file est continue derrière du coup je perd bien une vingtaine de place dans l’histoire. Pas grave, j’en reprendrait quelques uns plus tard sur le côté des chemins (crevaisons, roues bloquées par la boue, etc.). Les parties roulantes se passent mieux que sur les dernières courses, l’effet du 29 est sympathique, j’arrive mieux à rester dans les roues. Je continue sur le même tempo (167bpm de moyenne au final sur toute la course) parfois seul, parfois avec un gars en ligne de mire. Aucune chute pour moi, la prudence sur les parties glissantes à fonctionné. En revanche ça m’a certainement fait perdre quelques places mais bon, je limite les dégâts. Ça reste un mauvais choix de pneus, il fallait à minima des pneus mixtes. Au final une 27ème place en senior à un tour du vainqueur Morgan Chedhomme, pas si mal même si la performance est moins bonne qu’a Boissy (le niveau du Top 5 me semblait ici un peu plus relevé qu’a Boissy). A noter, grâce à Olivier venu nous encourager, j’ai eu le droit aux acclamations personnalisées des cheerleaders à mon arrivée 🙂 Classement : 27ème en senior sur … lire l’article

Vélo Tout Terrain Tour 2014 – 5ème manche à Boissy sous Saint Yon, le résumé de ma course

Tweet Nous voila pour l’avant dernière manche du Vélo Tout Terrain Tour 2014 sur le circuit de Boissy sous Saint Yon. Déjà au programme l’année dernière le parcours y est quasi identique – une seule descente rocheuse et bien technique ainsi que la remontée associée à été ajoutée. Le terrain est ici très sablonneux, aucune chance d’avoir de la boue. En conséquence j’ai rechaussé les Specialized FastTrack à l’Av et à l’Ar ! De mémoire l’an dernier le rythme avait été bien plus élevé que les autres manches (pour moi c’était aux alentours de 18km/h), je m’attend à exactement la même chose cette année. Niveau entrainement, j’ai bien enchaîné sur Gif avec notamment une bonne sortie route de + de 130km et quelques bonnes séances de home-trainer et de technique VTT. Après un bon échauffement avec Nico ou nous avons pu reconnaître la nouveauté du parcours de cette année, on se place tranquillement en grille de départ. 50m après le départ, chute devant nous (comme l’année dernière d’ailleurs), cette portion herbeuse est vraiment piégeuse pour ceux qui font le départ en mode boulet de canon. Après, course classique, je me met à mon rythme pour pas me griller si j’essaye de suivre dés le début – j’ai tendance à quand même fonctionner un peu trop en mode diesel 🙂 Durant toute la course je me sent bien, avec les côté avalée a bon rythme et relance énergique sur les parties roulantes. Content. Seul bémol, une chute dans ma deuxième descente au milieu des rochers, je suis de trop prés le gars devant moi et je me fait piéger quand il ralentit, obligé de monter sur les freins et je me retrouve à essayer de passer une grosse marche sans vitesse. Ça ne pardonne pas, soleil direct ! Ça m’apprendra, en descente en XC mieux vaut garder 5 mètres de marge ça permet d’anticiper. Une vue sympa du parcours : Ma course sur Strava : Au final je termine la course toujours avec mon tour de retard sur le vainqueur mais la progression est la, je n’ai que 3 minutes à gagner et j’aurait le droit de faire mon quatrième tour !!! Classement : 21ème en senior sur 32 partants et 45ème scratch sur 71 partants. Tweet lire l’article

Vélo Tout Terrain Tour 2014 – 4ème manche à Gif sur Yvette, le résumé de ma course

Tweet La quatrième manche du VTT Tour 2014 se déroulait le week-end dernier à Gif-sur-Yvette. Au vu du terrain et de la météo des jours précédents, on pouvait s’attendre à un beau chantier. Finalement c’était plus praticable que prévu. J’ai opté pour une monte mixte avec un Specialized The Captain à l’arrière pour garder du rendement et un Maxxis Medusa à l’avant pour avoir un profil bien cramponné pour les descentes piégeuses. Le profil du circuit est assez raide, on annonce 250m de D+ par tour avec une start loop qui fait un demi tour environ suivi de 3 tours. J’arrive sur cette course avec 2 semaines d’entraînements « lights » (vacances en famille + douleur au genou) et également avec un peu de fatigue suite aux travaux dans le jardin (montage de palissade la veille). Mais l’échauffement se passe bien, du coup je suis confiant. Le départ direct en côté fait toujours son effet, ça chauffe direct les guibolles 🙂 Suite à cette côté de départ, je me cale à mon rythme de croisière et tout se passe bien, les côtes passent quasiment toutes sur le vélo (une côte assez raide le long du cimetière aura raison de moi au dernier tour, obligé de mettre pied à terre – vague début de cramp). Le circuit est très réussi et bien varié, des bonnes côtes, des bonnes sections en singletrack, des descentes rendus techniques par la boue qui nous ralentis trop et nous empêche de prendre de la vitesse ce qui rend certains passage plus durs et quelques portions roulantes pour récupérer un peu. Finalement, sans m’en rendre compte j’ai un coup de mou à 3km de la fin et je baisse un peu de rythme (-5 pulses au cardio, j’aurais du faire attention). Je paye certainement la fatigue de la veille. Ma course vue par Strava: Je termine 21ème sur 30 partants en Senior, toujours avec un tour de moins que le vainqueur (qui lui tournait à quasiment 18km/h de moyenne). Tweet lire l’article

Test : Felt Edict Elite

Tweet Je profite que Cyrille me prête son Felt Edict Elite durant un week-end pour en faire un test complet en conditions réélles. Au menu du samedi, une reconnaissance du circuit d’Elancourt histoire d’adapter les réglages et la course du VTT Tour d’Elancourt le dimanche. Avant de commencer Mettons les choses au point, le Felt Edict Elite ne boxe pas dans la même catégorie que le Camber : * le Camber est un vtt typé « trail » avec ses 120mm de débattement Av/Ar, alors que le Felt est pour moi un vtt typé « marathon » voir « xc » * les 2kg de différence et la différence cadre alu/carbon, j’ai hâte de voire 🙂 * le double plateau 28/40 + la cassette en 11/36 me font un peu peur pour les côtes raides. ça fait quand même un gros gap entre mon 22/34 et un 28/36. Le samedi, je commence par régler la position (hauteur de selle puis recul de selle pour retrouver a peu prêt les même côtes que sur le Camber) et ensuite réglage des suspensions. Et c’est parti pour 2h ! Quelques ajustements de pressions dans la fourche et l’amortisseur, dans les pneus également et j’ai une bête de course prête pour le dimanche. Pendant la course Pour faire simple je vais distinguer les différents terrains rencontrés pendant la course et ajouter mes remarques : – les singles techniques : je ne me suis pas senti aussi à l’aise qu’avec le Camber notamment pour lever l’avant, le manque de km avec le Felt ainsi que la position (le Felt est un taille L, mon Camber est un M, pour obtenir la même position, j’ai du avancer la selle de 3cm) expliquent ce comportement. – les montées raides : le 28/36 me faisait peur mais finalement c’est passé, un peu plus en force que d’habitude mais je n’ai pas été pénalisé du tout. Et la position plus en avant (réglage de la selle) m’a permis de monter en position « bec de selle » plus facilement. – le roulant : c’est la que la différence est la plus flagrante, le Felt demande très peu d’énergie pour accélérer et maintenir la vitesse. J’ai pu mieux récupérer sur les portions roulantes que je ne l’aurais fait avec le Camber. Ca peux expliquer ma très bonne régularité sur le XC. Au final, c’est toujours l’entrainement qui impacte le plus le résultat, mais grâce au Felt, j’ai certainement gagné 3-4 minutes au total (estimation à la louche !!!) Tweet lire l’article

Vélo Tout Terrain Tour 2014 – 3ème manche à Elancourt, le résumé de ma course

Tweet Etant absent lors de la deuxième manche à Boutigny, Elancourt est donc pour moi ma deuxième course de l’année. Course à domicile, j’ai pu faire quelques reconnaissance sur le site de la colline d’Elancourt les semaines précédentes. J’ai vu que le terrain serait hyper sec, au moins ça nous changera de Cheptainville et sa boue ! Ayant fait la reconnaissance (partielle) du circuit la veille, je fais juste un petit échauffement tranquille avec Nico, histoire d’arriver avec un peu plus de marge au départ. A noter, je fais la course avec le Felt de Cyrille que j’ai en prêt pour le week-end (CR du Felt à venir). Petite photo de groupe avec les collègues du club 🙂  Top départ, c’est parti pour… 300mètres avant d’arriver au premier single ou ça bouchonne direct (beaucoup trop tôt ce single). Comme on était mal placés sur la grille, on perd facilement 1 à 2 minutes dans l’histoire (on avait pas besoin de ça lol). Ensuite on enchaîne le circuit, une chute pour moi pendant ce premier tour, plus trop lucide sur une épingle à 180° je perd l’avant. Pas grave, moins de 10 secondes perdues dans l’histoire. Les kilomètres défilent et tout se passe bien, j’arrive à être bien régulier, le secteur roulant me permet de bien récupérer (merci le Felt qui demande peu d’énergie sur le roulant), la montée d’arrivée est un sacré morceau mais hormis au premier tour ou j’ai butté sur un gars qui s’est stoppé net devant moi et m’a obligé à poser pied à terre sur 10 mètres j’ai tout monté sur le vélo avec même mon meilleur temps sur cette montée à mon dernier tour… comme quoi j’avais encore un peu de jus ! Je termine 36ème senior sur 46 partants. Je m’attendais à un peu mieux mais c’est le bon point, c’est la régularité sur les 3 tours. Le classement scratch et par catégories. Merci à Nano pour les photos 🙂 Tweet lire l’article

Vélo Tout Terrain Tour 2014 – Le trophée SQY à Elancourt le 13 avril

Tweet La 3ème manche de VTT Tour 2014, c’est dans 2 semaines à Elancourt. Organisé par le VCESQY sur la colline d’Elancourt, le parcours sera sans nul doute exigeant vu les possibilités de cette zone. Comme je suis pas loin, j’en profite depuis 2 semaines pour y aller régulièrement et voir l’état du terrain : Pour le moment, le terrain est bien sec je n’ai trouvé qu’une seule zone boueuse sur quelques dizaines de mètres. Si la météo continue sur cette lancée, je serais en Specialized Captain à l’avant et Specialized Fasttrack à l’arrière (j’ai également testé une monte en double Captain, mais ça n’apporte rien de plus dans la zone boueuse donc autant profiter du rendement du Fasttrack sur le reste du circuit). Côté entrainement ça suis son cours, home-trainer le soir en semaine et VTT & route le week-end. Tweet lire l’article

Vélo Tout Terrain Tour 2014 – Cheptainville, résumé de ma course

Tweet La saison des compétitions est repartie et comme l’année dernière, c’est à Cheptainville ! Le circuit Arrivé à 7h30 pour récupérer les plaques. Je pars faire un tour de reconnaissance avec Nico. On voit tout de suite que ça va être chaud, la boue est bien présente sur certaines portions. Hormis la boue, le circuit n’est pas trop dur, une seule grosse bosse avec un chemin bien sympa avec une carrière en contrebas. On part donc sur un circuit à 7,8km pour 125m de D+ La course Au final, le tour de reco prend plus de temps que prévu et nous rentrons pile-poil pour l’appel dans les sas de départ. Et c’est parti pour la course sous le soleil c’est déjà ça. Comme d’habitude ça part super vite, et j’ai du mal à me mettre à fond direct. Pas grave je préfère me mettre à mon rythme plutôt que de me griller. Au fil des kilomètres les sensations sont meilleures et je me stabilise et reste avec les même coureurs pendant pas mal de temps. L’entrainement de cet hiver à donc servi, je vois la différence avec l’année dernière. Je suis plutôt bien dans les côtes, à l’aise dans les descentes mais toujours un peu juste dans les portions roulantes. Ça ne suffit pas pour rester dans le même tour que le vainqueur qui me prend un tour… en full rigide en plus ! Très fort, il m’a enrhumé sur une portion boueuse/herbeuse. Je suis ensuite rattrapé par un camarade de club (TLR) au début du troisième tour (parti 2min plus tard il me semble car on est pas dans la même catégorie). Du coup on fait tout le troisième tour quasiment ensemble. Un chainsuck le ralentira dans une bosse mais il me reprend dans le roulant et on finit au final quasiment en même temps ce troisième tour. En 1h46 pour moi, avec 23km et 360m de D+ au compteur. Le bilan Je termine à la 33ème place sur 57 partants en sénior. Je suis plutôt content, il me reste toujours à travailler le roulant et les départs au sprints ! Prochaine manche pour moi à Elancourt car je suis pas dispo pour celle de Boutigny dans 2 semaines. Le classement scratch et par catégories. Tweet lire l’article